Reportage :  Renverser la mainmise des lobbyistes de l’agrobusiness (en partenariat avec POUR)

Le Parlement européen s’apprête à voter une nouvelle réforme de la politique agricole commune (PAC) qui dessine les lignes du modèle agricole européen pour les prochaines années (2023-2027). Pourtant, cette nouvelle version est incapable de répondre aux enjeux actuels agricoles, sociaux, environnementaux et climatiques. Avec les 400 milliards de la PAC (+-1/3 du budget européen), pourtant on pourrait engager une transition de notre modèle agricole vers un modèle à taille humaine, créateur d’emplois, rémunérateur et bénéfique pour notre santé et l’environnement. Avec . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérez votre adhésion.