Une heure de ténèbres par Michèle Rowe (Albin Michel)

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre  Guelff.

Nuit noire sur Le Cap. Le monde entier se mobilise contre le réchauffement climatique en éteignant les lumières pendant  une heure. À la faveur de l’obscurité, une vague de violence déferle aux abords de la ville. Une mère et son bébé sont portés disparus.

Prise d’otages ? Règlement de comptes ? Banale délinquance ? Chargée de l’enquête, Persy Jonas, inspectrice native des townships, fait alliance avec Marge Labuschagne, psychologue et ex-profileuse issue des quartiers blancs sécuris . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérez votre adhésion.