Une COP 21 mal engagée

La Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, c’est dans un mois. En coulisse, les travaux préparatoires s’accélèrent et les documents qui doivent servir de base aux discussions et aux négociations sont en train d’être finalisés. Et à Bonn, la dernière réunion avant la COP 21 qui s’est tenue la semaine dernière à huit clos, n’a guère rassuré la société civile.

Emmanuel Poilane, le directeur de France Libertés . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérerez votre adhésion.