« Thibaut des choucas » de Didier Cornaille (Presses de la Cité)

« Thibaut des choucas » de Didier Cornaille (Presses de la Cité)

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff
Tout débuta dans l’ambiance d’une auberge, naguère florissante, tenue par Mathilde, la mère d’Adeline, 17 ans, un brin aguicheuse avec la clientèle et de Thibaut, plus renfermé, carrément distant, rivé à son portable.
Un jour, Fulbert, client, demanda au jeune garçon s’il avait aussi reçu un message prétendant que la civilisation était fichue, sauf aux Ruées, leur hameau du Morvan, de plus en plus déserté par sa population ! Les Gédéon, Armand, Sidonie et quelques . . .

Connectez-vous pour voir le contenu.