Marée noire au Pérou : la compagnie pétrolière pointée du doigt

Une marée noire au Pérou ! Depuis le début de l’année, un oléoduc a cédé par deux fois dans le nord du pays. L’équivalent de plus de 3000 barils de pétrole se déverse dans une zone particulièrement riche en faune et en flore.

Les régions de Loreto et Amazonas subissent  une catastrophe environnementale et humaine de grande ampleur. 8000 habitants dont plusieurs communautés autochtones sont particulièrement mis en danger en raison de la pollution des eaux.

Cette catastrophe qui aurait pu être évitée. PetroPer . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérerez votre adhésion.