Lundi 4 novembre 2019 : Le bombardement des forces françaises à Bouaké 6 novembre 2004.

nouvelle pochette PDM 2019

Le 6 novembre 2004 à 13 h 15, deux Soukhoï Su-25 de l'armée de l'air ivoirienne pilotés par des mercenaires biélorusses et assistés de copilotes ivoiriens effectuent un bombardement sur la base française de Bouaké, faisant neuf morts et 38 blessés parmi les soldats français et un civil américain membre d'une ONG. Cette attaque est un épisode-clé de la crise politico-militaire en Côte d'Ivoire et comporte encore de nombreuses zones d'ombre. Depuis l'intervention française à la suite de l'éclatement de la guerre . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérez votre adhésion.