Les chemins de la fraternité de Jean-François Nahmias (Albin Michel)

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

 Adrien Legendre, le père de Frédéric, principal personnage du fantastique livre « Les chemins de la fraternité » de Jean-François Nahmias (Albin Michel), était entré à 7 ans dans une fabrique de boutons à Orléans. Il y devint un patron tyrannique. Main-d’œuvre féminine et enfantine aux cadences élevées et salaires misérables, leur employeur avait effacé de sa mémoire son pass . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérez votre adhésion.