Le Serpent vert, le Tao et les Maîtres (MdV)

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Alors que, pour des raisons économiques, de nombreux éditeurs freinent des quatre fers pour publier des ouvrages au compte-gouttes, MdV Editeur sort quasiment plusieurs titres chaque mois.
Bien que (ou à cause de) son catalogue soit limité avec ses thèmes abordant la Tradition initiatique et l'Egypte pharaonique, que vaut donc cet afflux de livres ?
Les sujets « mystérieux et initiatiques » abordés, les très attractifs formats et présentations des ouvrages, le nombre de pages tournant généralement autour des 120, quelques auteurs avér . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérez votre adhésion.