Le drame des peuples autochtones “nous concerne tous” (Anne Suarez)

“Défendre le peuple Krenak, c’est nous défendre nous-mêmes”, c’est ce que martèlent Anne Suarez et Olivier Rabourdin dans une tribune publiée début novembre dans le journal Le Monde. Les deux comédiens, qui sont à l’affiche de la série Guyane, sont les parrains de la campagne “Justice for Krenak”. Ils ont remis début novembre le prix Danielle Mitterrand décerné au peuple Krenak, ce peuple autochtone brésilien.

  • Avec Anne Suarez

En quoi le drame de ce peuple . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérerez votre adhésion.