l’anchluss-1938

En 1923, Hitler tente un putsh à Munich. Arrêté, il est jugé et emprisonné. Il rédige alors Mein Kampf (“Mon Combat”) où il développe une idéologie raciste. Son discours anticommuniste séduit banquiers et industriels tanis que les militaires se reconnaissent dans ses propos nationalistes.

Combattant les socialistes et les communitse dans les rues, les nazis rendent la République de Weimar, la gauche et les Juifs responsables des difficultés de l’Allemagne. Ils promettent du travail aux chômeurs et remportent ainsi de nombreux succès aux élections, face à des adversaires désunis. Le 30 . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérerez votre adhésion.