La fille du goémonier de Colette Vlérick (Pocket)

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Un village breton le long de la côte au XIXe siècle et, parmi les pauvres habitants, Madeleine, orpheline de mère.
Subitement, elle perdit son père et son grand-père paternel, noyés en mer, quasiment sous ses yeux.
Anna, sa féroce marâtre, la plaça comme servante chez de riches fermiers.
Madeleine avait à peine 12 ans et elle rêvait d'une autre destinée.
Humiliée et bafouée, elle chercha à comprendre ce qui lui arrivait, car elle était intelligente, serviable . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérez votre adhésion.