Interdiction néonicotinoïdes : ni ici, ni ailleurs

Les néonicotinoïdes sont  interdits en France à compter du 1er septembre 2018.
Les députés ont voté au mois de juin cette interdiction dans le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.
Le 4 août dernier, le Conseil constitutionnel a confirmé  la constitutionnalité de la loi. Les sages avaient été saisis par plusieurs députés contestant la validité du texte. Mais le Conseil n’a en revanche fait aucune remarque sur le fait que les fabricants français puissent continuer à produire ces substances . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérerez votre adhésion.