Face au mépris de l’exécutif, la lutte judiciaire…

Coté protection de l’environnement et de l’océan  l’année 2021 s’est achevée  par quelques décisions politiques  inaperçues et pour cause, la fin d ‘année étant  propice à faire passer des sujets qui ne pourront  pas gâcher la période de paix à laquelle chacun aspire.Un petit exemple pour la biodiversité marine ? A la Réunion, un arrêté a été pris le 28  Décembre par le préfet reconduire pour trois ans la pêche aux requins tigres et bouledogues dans les zones de protection renforcée de la R . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérez votre adhésion.