Édition spéciale « Rapport 2021 du GIEC » : Le bilan est tombé : « Alerte rouge pour l’humanité ! » (Partenariat POUR)

Tellement la situation est catastrophique, que les mots manquent pour qualifier la synthèse du rapport GIEC 2021 que j’ai sous mes yeux, c’est-à-dire trois années de travail, deux cent trente auteurs issus de soixante pays, quatorze mille publications scientifiques passées en revue, qui ont donné lieu à 78 000 soixante-dix huit mille commentaires formulés par plusieurs milliers de relecteurs...

La responsabilité des activités humaines est totale sur les dérèglements climatiques depuis les débuts de la révolution industrielle en 1750. Elle est « sans équivoque » aux yeux des . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérez votre adhésion.