Droit à l’eau : la “vague verte” peut amener des avancées

Cela fait 10 ans que l'ONU a reconnu que le droit à l'eau était un droit essentiel à la vie et à l’exercice de tous les droits de l’homme.

Combat majeur de la Fondation France libertés, ce droit à l'eau n'est pas encore pleinement effectif. Mais le contexte politique peut peut-être y contribuer.

On a évoqué la semaine dernière la genèse . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérerez votre adhésion.