Business de la mort et intérêts politiques

L’humusation, reparlons-en. Dans une chronique de mai 2016 qui toucha quelque 500 000 auditeurs potentiels et plus de 3 100 podcasts, « Fréquence Terre –RFI » expliquait que :

 

-         parce que de plus en plus de citoyens ont la volonté de rester écologiques après leur passage sur terre ;

-         parce que les cycles de la nature leur montrent comment renaître ;

-         parce que les corps sont un potentiel de vie et de fertilité extraordinaires ;

 

la pratique de l’humusation, alternative quasiment 100% écologique à l’enterrement et à la crémation, dérange de nombreux politiciens.

Rappelons, également, que cette pratique consiste . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérez votre adhésion.