Bio, pesticides et sécheresse

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Le magazine « Agenda Plus » dont la devise est « Bien avec soi, mieux avec le monde », consacre plusieurs de ses pages aux « Actualités positives ». Dans l’un de ses plus récents numéros, il clame : « Sans pesticides, c’est possible ! » et de citer « Nature & Progrès ».

Quelles mesures sont-elles préconisées ? En voici trois :

  1. Séparer clairement le bio du chimique dans les points de vente.
  2. Comme pour les cigarettes . . .

    Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

    >> Renouvelez ou gérez votre adhésion.