2017, une année sombre pour le climat

Il y a deux ans, lors de la Cop21 qui s’est déroulée à Paris, 195 pays s’étaient engagés à limiter la hausse des températures mondiales à 2°C, d’ici 2100. Deux ans plus tard, les engagements pris par les Etats, s’ils sont respectés, nous porteraient, selon l’ONU, à un réchauffement de 3,2°C à la fin du siècle.

Cette année le président américain Donald Trump a tourné le dos à l’accord de Paris sur le climat pour se réfugier dans les énergies fossiles… Face à lui, le . . .

Connectez-vous pour voir le contenu. Si vous êtes connecté et que vous voyez ce message, il se peut que votre abonnement soit arrivé à expiration.

>> Renouvelez ou gérerez votre adhésion.