Le watsu : un bercement 100% sérénité

Je vous invite à découvrir une technique de relaxation qui se pratique dans une piscine chauffée à plus de 35 degrés. Cette méthode est pratiquée par des professionnels  formés à la technique et qui ont aussi des compétences d’écoute relationnelle et corporelle.

Le watsu se pratique donc dans une eau à plus de 35 degrés et c’est déjà tout un plaisir d’entrer dans ce liquide. Ensuite des flotteurs sont placés en général au niveau des cuisses ce qui permet au praticien de soutenir la personne sous les genoux et sous la nuque. Le bercement peut commencer. Et c’est au cas par cas que le praticien proposera des mouvements d’ouverture et fermeture, des exercices de respiration, d’étirement, voire de méditation. Dans cette apesanteur aquatique, les mouvements sont lents, doux et procurent un apaisement profond. La personne est de ce fait bercée, maternée, réconfortée.

Précisons que le watsu se pratique à la surface de l’eau par contre le wata se pratique aussi sous l’eau. C’est en quelque sorte, une technique avancée du watsu qui permet d’aller plus en profondeur dans la dimension relaxation. La personne est amenée progressivement à s’immerger complètement sous l’eau en apnée et toujours avec l’aide bienveillante du praticien. Par un ensemble de mouvements en-dedans et en-dehors de l’eau, il se crée des mouvements ondulatoires et une véritable danse.

Pour l’avoir testé à plusieurs reprises, je peux vous confirmer que la déconnexion est totale. Pour preuve après la séance, il me semble que je flotte au-dessus du sol, j’affiche un sourire grandiose, je ressens des vibrations bien au-delà de mon corps physique et  mon cœur se retrouve tellement nourri qu’il est prêt à embrasser le monde entier.

Ainsi avant  de repartir vers son quotidien, il vaut mieux s’accorder un temps de pause afin de bien s’assurer que vos deux pieds sont en contact avec le sol.

Référence : journal metro  du 5 septembre 2019.

 

https://www.radio-bank.com/?post_type=download&p=44910

Laisser un commentaire