DYSTOPIA, le nouveau roman de Marc Varence décrit il le monde de demain ?

5 ans après son essais intitulé « Inutile l’armée ? » , essai sans langue de bois, parfois politiquement incorrect, sur l’armée et la guerre , Marc Varence revient avec le premier volume de la série DYSTOPIA. Un roman dans la lignée de 1984 de Georges Orwell ou du Meilleur des Mondes de Aldous Huxley.
Ce roman est une contre-utopie — ou dystopie — qui dénonce les dérives de notre société de consommation, et les immenses défis qu’il nous faut absolument prendre à bras le corps, sous peine de connaître la réalité décrite dans ce roman…
SYNOPSIS : En 2028, le premier Polygone occupe le Nebraska tout entier, terre américaine sacrifiée sur l’autel d’un néolibéralisme poussé dans ses derniers retranchements. Zone de regroupement des “non-consommateurs”, des exclus, criminels compris, le Polygone permet à l’administration américaine de faire à nouveau régner l’ordre tout en relançant son économie. Pendant ce temps, en Europe, la guerre a fait des ravages et rend ses pays encore plus exsangues économiquement qu’ils ne l’étaient déjà. Incapables de sécuriser la population, les dirigeants politiques envisagent très sérieusement la construction d’un Polygone, présentée comme une solution à tous les maux. Deux ans plus tard, en 2030, le président de la République française, guère convaincu, décide d’envoyer une commission d’enquête sur le sol américain pour constater le succès ou l’échec caché d’une telle entreprise
Page perso : https://www.actualitte.com/auteur/115/varence-marc
Infos : https://www.amazon.fr/DYSTOPIA-Polygone-Marc-VARENCE/dp/1071425285

DYSTOPIA, le nouveau roman de Marc Varence décrit il le monde de demain ?

To report this post you need to login first.

Laisser un commentaire