26/08/19: Libération de Paris – Les fusilliers de la cascade du Bois de Boulogne

Sanglant mois d’août 1944. Le vent de la défaite souffle sur les armées allemandes qui vont se livrer à une série de massacres à Paris et dans la région parisienne. Pour les mouvements de la résistance c’est le moment de l’insurrection ouverte avec — pour corollaire — la recherche d’armes par tous les moyens y compris parfois les plus imprudents. Pour les nazis, la ” retenue ” qui était de rigueur auparavant avec des assassinats légaux (tribunaux militaires et exécutions au Mont Valérien) n’est plus de mise : on tue en public à la cascade du Bois de Boulogne, à Chelles, rue Leroux à Paris. La Libération s’approche et les cadavres s’accumulent. À l’origine de la plupart de ces morts, un agent de l’Abwehr (services du contre-espionnage de la Wehrmacht) qui, se faisant passer pour un émissaire de l’Intelligence Service de Londres, fera tomber un groupe de jeunes des JCC (Jeunes combattants chrétiens), de l’OCM (Organisation civile et militaire) et des FTPF.

26/08/19: Libération de Paris – Les fusilliers de la cascade du Bois de Boulogne

To report this post you need to login first.

Laisser un commentaire